Quand et comment consulter un psy?

Vous pouvez vous sentir en souffrance, dans une impasse face à un problème récurrent ou rencontrer momentanément des difficultés que vous n’arrivez pas à dépasser seul.

Vous pouvez avoir le sentiment de ne pas arriver à vous connecter avec les ressources qui vous permettraient de traverser des évenements ou traumatismes de l'existence, dépasser des difficultés personnelles et professionelles ou gérer des difficultés relationnelles.

Cela peut vous amener à éprouver le besoin de faire le point, de trouver un appui pour faire face à une difficulté, de gérer autrement une situation qui vous pose problème.

C'est à ce moment qu'un psy peut vous être utile.

Situations où appeler à l'aide

  • Problèmes liés à la peur ou à l'anxiété

Anxiété, angoisses, phobies, agoraphobie, phobie sociale, obsessions, TOC, attaques de panique, hypocondrie, stress post-traumatique

  • Problèmes liés à l'humeur

Dépression, maladie bipolaire

  • Problèmes liés au contrôle émotionnel

Emotivité, colère, jalousie, culpabilité, état limite

  • Problèmes liés à l'affirmation de soi

Manque de confiance en soi, timidité

  • Problèmes liés au comportement alimentaire

Anorexie, boulimie, hyperphagie, obésité, contrôle du poids, vomissements

  • Addictions

Tabac, alcool, cannabis, drogue, jeux, etc.

  • Problèmes professionnels

Relations professionnelles difficiles, stress, harcèlement, burn-out

  • Troubles psychiatriques

Schizophrénie, bouffées délirantes, trouble schizo-affectif, trouble border-line

  • Problèmes relationnels

Thérapie de couple, problèmes familiaux

 

Cette liste de situations n'est pas exhaustive. Au fond, ce qui est le plus significatif, c'est la souffrance que la personne ressent et le mal-être qu'elle vit, avant tout.

Pour une Psychothérapie efficace, 3 conditions doivent être réunies :

  • un thérapeute qualifié,
  • une méthode qui a prouvé son efficacité,
  • une réelle implication de la personne qui veut sortir de son problème.



Quelques définitions

  • Psychiatre : médecin spécialiste de la santé mentale (psychiatrie) (bac + 10), pouvant ensuite se sur-spécialiser dans certains domaines de psychothérapies spécifiques.

 

  • Psychologue : spécialiste de psychologie. formation universitaire en psychologie (bac +5).

 

  • Psychanalyste :praticien de la psychanalyse. Pas de diplôme reconnu, mais cette profession est réglementée par les associations professionnelles. Implique d'avoir fait une psychanalyse et de continuer à être supervisé par un autre analyste.

 

  • Psychothérapeute : Praticien d'une forme de psychothérapie (psychanalyse, TCC, hypnose, autre...). Pas de diplôme reconnu, Cependant le titre de psychothérapeute est protégé par une loi depuis 2012 et nécessite de justifier d'un certain nombre d'heures de formation notamment.

 

  • Psychopraticien: Parfois les personnes ne pouvant prétendre au titre de psychothérapeute s'installent comme psychopraticien, terme apparu avec la protection légale du titre de psychothérapeute

 

 

"Rien n'empêchera que le reste de ma vie sera la meilleure partie de ma vie"
Claude Vander Wee